Bio Point : une nouvelle vitrine pour l’offre alimentaire écoresponsable et locale au Pérou


Depuis quelques années, la demande de produits biologiques et locaux connaît un essor important au Pérou. Cette impulsion est due, entre autres, à la consolidation d’un nouveau modèle de consommation fondé sur la saine alimentation, la revalorisation des savoirs ancestraux et le respect de l’environnement. En effet, les Péruviennes et Péruviens sont de plus en plus nombreux à se soucier de leur alimentation et de la provenance des produits qu’elles et ils consomment au quotidien.

L’augmentation de la demande provenant d’une production alimentaire dite agroécologique a contribué à la diffusion des foires alimentaires proposant une diversité de produits biologiques et locaux. Ceci représente une excellente occasion de commercialisation pour les productrices et producteurs, en plus de permettre un contact direct entre la clientèle et les personnes productrices. Un besoin qui est d’ailleurs exprimé par un nombre grandissant de consommateurs.

Or, malgré le développement d’un nouveau modèle de consommation sain et responsable et la diffusion de nouveaux espaces de commercialisation, tels que les foires alimentaires,  l’accès au marché demeure un défi considérable pour un grand nombre de productrices et producteurs. C’est pourquoi il est essentiel de continuer à développer des solutions innovantes pour stimuler leur accès au marché.

Le commerce électronique: une nouvelle vitrine pour l’offre agroécologique locale ?

Parallèlement à l’essor de la demande d’aliments provenant d’une production agroécologique, on assiste depuis quelques années à une diminution croissante de la fracture technologique au Pérou. En effet, plus de la moitié de la population péruvienne est désormais connectée au monde numérique.

Josue Parodi et Andrea Regalado à la foire écologique de la Molina. Ce jeune couple travaille avec l’entreprise familiale Germinando Vida dédiée à la distribution de céréales, noix bio et naturelles. Crédit photo : Sergio Castillo Jiménez

Dans ce contexte, le commerce électronique apparaît comme une occasion favorable de commercialisation pour l’offre agroécologique locale. C’est donc sous l’impulsion de l’augmentation de la demande locale de produits bio et locaux, puis en parallèle avec l’essor du commerce électronique qu’est né Bio Point , un marché en ligne dont l’objectif est de mettre au premier plan l’offre locale d’aliments provenant d’une agriculture viable et de faciliter l’articulation entre l’offre et la demande de produits biologiques au Pérou..

La plateforme, qui a vu le jour en mars 2018, est le fruit du partenariat de coopération internationale entre SUCO et la Red de Agricultura Ecologica du Pérou (RAE-Perù) dans le cadre d’un projet du Programme québécois de développement international (PQDI) : Commercialisation et génération de revenus avec les jeunes producteurs et productrices agroécologiques du Pérou.

Dans une société de plus en plus connectée, Bio Point représente une nouvelle vitrine pour l’offre agroécologique locale et une excellente opportunité de commercialisation pour les producteurs et productrices qui désirent entrer en contact direct avec les consommateurs finaux à partir d’un ordinateur ou d’un téléphone intelligent.

Plus qu’une simple plateforme de commerce en ligne
Enrique Sanchez produit des farines, des champignons déshydratés et du sucre brun non raffiné (panela). Crédit photo : Sergio Castillo Jiménez

Plus qu’une simple plateforme de commerce en ligne, Bio Point est une entreprise à vocation sociale dont la finalité est d’améliorer les revenus des productrices et producteurs agroécologiques du Pérou grâce à la promotion d’un modèle de consommation responsable et une approche de renforcement des capacités.

En plus de mettre de l’avant l’offre locale de produits provenant d’une agriculture durable, Bio Point offre un accompagnement personnalisé à chaque productrice ou producteur qui se joint à la plateforme. De la création du profil à la mise en valeur des produits, l’équipe de Bio Point demeure à la disposition des productrices et producteurs pour résoudre toute difficulté en lien avec la gestion de leur commerce en ligne.

Nous travaillons de près avec les productrices et producteurs pour les aider à créer leurs profils et améliorer leur proposition de valeur, que ce soit en prenant des photos de qualité de leurs produits ou en leur offrant un appui à la rédaction de la description de leurs produits.  -Mariela Rebisso, RAE, partenaire de SUCO

Bio Point constitue ainsi un nouvel espace de commercialisation, mais aussi une opportunité d’augmenter la marge de profit des productrices et producteurs grâce à une mise en valeur accrue de leurs produits.

Maintenant plus que jamais, le commerce électronique apparaît comme un espace de commercialisation à conquérir pour les productrices et producteurs agroécologiques du Pérou.

Pour en savoir plus, visitez la plateforme biopoint.pe


Vous aimez cet article ? Partagez-le avec votre réseau !

Quel est votre réaction à la lecture de cet article ?

J'agis J'agis
0
J'agis
J'aime J'aime
0
J'aime
J'adore J'adore
1
J'adore
Zoé Fahrni

J'ai toujours caressé le rêve de vivre une expérience professionnelle à l’étranger. En réalisant un stage à l’international avec SUCO, je souhaite mettre à profit mes passions et mes compétences pour appuyer des projet ayant un impact social et environnemental positif dans un contexte international.

Un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend